Eric Magnan : portrait d’un réalisateur qui a la tête dans les nuages

Cette année, les Rencontres Aéronautiques et Spatiales ont eu l’honneur d’accueillir Eric Magnan, réalisateur de renom notamment à l’origine du film « Les chevaliers du ciel », ou du plus récent « Patrouille de France ». Un personnage incontournable que nous avons tenu à vous présenter.

Portrait d’Eric Magnan – © Airborne Films, tous droits réservés

« Mon rêve de gosse c’était d’être pilote et de faire du cinéma », débute Eric Magnan. Le destin, et surtout la volonté ainsi que le travail ont fait le reste.

Tout jeune, il fait des castings, tourne dans des publicités et finit par faire une école de comédien aux États-Unis. Un parcours qui ne lui permet pas d’assouvir sa passion pour l’aviation. Il décide alors de changer d’orientation et de devenir pilote. Mais avant de se lancer, il souhaite passer derrière la caméra, place qu’il ne connaît pas encore. Il contacte un réalisateur avec lequel il a déjà tourné et enchaîne les stages : il a trouvé sa voie.

Une rencontre qui a tout changé

« Les débuts ont été très durs. C’est compliqué de passer du rôle de stagiaire ou d’assistant à celui de réalisateur », poursuit Eric Magnan. « Il est très difficile d’en vivre au début. »

Des difficultés qui prennent fin en 1998, quand il fait une rencontre qui va tout changer. Lors d’une sortie pour réaliser un saut en parachute, il croise Sylvain Augier et Michel Drucker. Ce dernier est en contact avec la Patrouille de France, dont il a été le parrain en 1990. Grand amoureux d’aéronautique, il voit en Eric Magnan un autre passionné et l’introduit dans le milieu. « Michel m’a beaucoup aidé et je lui suis très reconnaissant. Il fait d’ailleurs la voix off du film (« Patrouille de France », NDLR) ». De nouveaux projets naissent entre les trois compères et pendant près de trois ans, Eric Magnan réalise une chronique sur l’aviation, animée par Sylvain Augier, dans l’émission de Michel Drucker « Studio Gabriel ». Une expérience qui lui a permis de rencontrer de nombreuses personnalités du monde de l’aéronautique.

Un métier « qui vend du rêve »

« Je n’aurais jamais imaginé que je ferais ça. Le petit garçon a réalisé beaucoup de ses rêves et j’en suis conscient », confie Eric Magnan. « Faire des images me passionne. J’adore les imaginer, les dessiner et ensuite les réaliser. Voir les images finies et repenser à l’idée de départ, ça m’éclate », ajoute-t-il. Mais finalement, il concède que toute la réalisation apporte son lot de rêves : poser un hélicoptère au Groenland ou sur un lac salé, voler avec des pilotes d’exception dans des appareils dont tout le monde rêve, mais que peu sont amenés à approcher, etc.

Son succès peut donner envie, mais il n’est pas le fruit du hasard : Eric Magnan a ce que l’on peut appeler la « Magnan Touch ». Perfectionniste, il mise sur l’esthétique, pour un rendu spectaculaire qui n’appartient qu’à lui. « J’aime faire de très belles images, pour que ça plaise aux gens qui ne s’y connaissent pas en aéronautique. Si on arrive à captiver ceux qui n’ont pas d’intérêt particulier pour les avions, les passionnés aiment forcément. »

« Patrouille de France » et passage à Gimont

Même s’il a du mal à être fier de son travail par souci de perfection, son film « Patrouille de France » revêt une teinte toute particulière. « Je suis très fier de ce film parce que c’est un grand honneur d’évoluer avec la Patrouille de France. Ils me font confiance. »

Au travers de ce long métrage, Eric Magnan montre la vie de la Patrouille de France, les coulisses. Il permet à tous de voir que derrière les avions, il y a des hommes, des visages. « J’aime partager ma passion », dit-il. C’est pour cela que le DVD du film est complété de nombreux bonus : briefings des pilotes, conseils pour les jeunes qui voudraient suivre cette voie sans savoir comment faire, vision en vol depuis une caméra sur le casque du leader solo, etc.

Image-du-film-PAF-3--Airborne-Films©

 

Patrouille de France en vol – © Airborne Films, tous droits réservés

Le partage, la passion, c’est ce qui a guidé Eric Magnan jusqu’à Gimont pour les IX° Rencontres Aéronautiques et Spatiales. Vendredi 4 octobre, il y a présenté en personne quelques-unes de ses réalisations lors de deux sessions « Master Class », ainsi que le film « Patrouille de France », lors de la soirée Spectacle Aero Ciné. « J’ai envie de partager le rêve, le plaisir, et si ça touche, je suis content. Quand on m’a proposé de présenter mon film à Gimont, j’ai dit oui. L’ambiance est vraiment sympathique, et je suis admiratif que les gens d’ici aient pu organiser un meeting aérien sans aérodrome sur place. C’est la preuve d’une grande volonté. »
Sur Gimont, il nous dévoile encore un petit secret : « J’étais déjà venu l’année dernière, avec la Patrouille de France. D’ailleurs, certaines images du film ont été tournées lors du meeting aérien de Gimont ».

Pour plus d’informations sur le film, ou pour acheter le DVD, cliquez sur l’image

 

À ce jour, Eric Magnan n’en a pas encore fini avec la réalisation de films sur l’aéronautique. Il a d’ailleurs plusieurs projets de documentaires ainsi que celui d’un film de fiction. Sur ce dernier, il ne dévoilera pas grand-chose, mais on sait déjà qu’ « il y aura des avions ». Ce qui est sûr, en revanche, c’est qu’il n’est pas prêt de s’arrêter. « C’est un milieu que j’aime beaucoup et qui m’inspire, je n’ai jamais été déçu, alors je continue. » Et nous serons là pour le suivre.

Par Virginie de K-Renine